Suchen

Les parties du cigare


 

Chaque cigare est un petit chef-d’œuvre à lui tout seul en raison du nombre et de la sélection des feuilles de tabac et de la façon dont elles sont préparées. Vu de l’extérieur, un cigare fini comprend trois parties principales:

 

- La tête
- Le corps
- Le pied

 
 

La structure interne du cigare apparaît clairement quand on le dissèque. Pour ce faire, il convient de le placer dans un chiffon mouillé pendant suffisamment longtemps pour qu’il ramollisse et soit bien élastique.

 

 
 

 

La cape: en partant de la tête, on distingue alors la feuille supérieure, mince et soyeuse mais néanmoins solide, qui enveloppe un rouleau de tabac. Cette feuille est appelée la cape.

 
 

 

La sous-cape: La cape recouvre une deuxième couche de feuilles qui enveloppe elle-même les feuilles situées le plus à l’intérieur. C’est la sous-cape.

 
 

 

Tripe: La sous-cape recouvre le noyau du cigare appelé tripe. Celle-ci est composée de moitiés de feuilles entières ou de bandes de feuilles provenant de nombreuses feuilles coupées ou arrachées à la main ou à la machine. On utilise pour la tripe plusieurs feuilles de tabac très différentes les unes des autres par leur taille, leur forme, leur couleur et leur qualité, pressées et assemblées habilement par le torcedor en un tout homogène. Le cigare comprend donc trois parties principales:

 
  • la tripe, le cœur du cigare

  • la sous-cape qui enveloppe la tripe
    (tripe et sous-cape forment ce que l’on appelle «la poupée»)

  • la cape, le «visage du cigare», qui enveloppe et recouvre la poupée.

 

On distingue très nettement ces trois parties lorsqu’on coupe un deuxième cigare dans le sens de la longueur et un troisième dans le sens de la largeur.

 

La sélection des tabacs utilisés pour la tripe, la sous-cape et la cape ainsi que leur composition est particulièrement importante pour que le cigare tire bien, brûle bien, et surtout pour qu’il soit bon.